Le sexting et les ados

Par - dans Santé

Beaucoup d’adolescents se promènent avec un cellulaire dans les mains, prenant des selfies et toutes sortes de photos, pour les ajouter sur facebook ou les montrer à leurs amis. Malheureusement, parmi ces photos, des jeunes filles se photographies nues et les partagent à leurs « amoureux ». Elles décident de les envoyer en pensant qu’ils les garderont pour eux ou les supprimeront tout de suite après. Sans le savoir, elles remettent du matériel de pornographie juvénile qui risque d’être partagé. C’est le cas d’une jeune fille de 13 ans, étudiante dans une école secondaire de Québec, qui a envoyé des photos d’elle nue à son amoureux, qui, à son tour, les a envoyées à d’autres personnes. L’accusé, un jeune homme âgé de 17 ans, fait fasse à une accusation de distribution de pornographie juvénile tel que le rapporte un article publié sur TVA Nouvelles : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/quebec/archives/2014/09/20140923-134255.html

Les jeunes n’ont pas toujours conscience des dangers d’échanger des photos. Les jeunes filles sont en amour, au point d’en perdre la tête. L’amour les pousse à agir sans trop réfléchir. Elles envoient des textos, et échangent toutes sortes de photos, en pensant que tout ce qui est écrit ou envoyé restera un secret bien gardé entre les deux personnes. L’amour à l’adolescence, bien que fort intense, se brise en claquant des doigts. Le jeune homme qui reçoit des photos osées peut être fier de les montrer à ses amis et devenir le « king » de sa gang simplement parce que LUI, il a réussi à convaincre sa blonde. Il n’est pas toujours conscient des conséquences lui non plus ou est au courant mais croit qu’il ne se fera pas prendre, LUI. La pornographie juvénile, ce n’est pas seulement un monsieur plus âgé qui prend de jeunes filles mineures en photo ou qui les filment.

Le sexting, c’est-à-dire l’envoi de textes ou de photos sexuellement explicites, c’est un sujet à discuter avec nos adolescents. Ils doivent être conscients des dangers mais aussi comprendre toute la dynamique qui se cache derrière ce désir de plaire à tout prix à quelqu’un. Des ados ne portent pas toujours le condom lors de leurs relations sexuelles de peur de se faire juger par l’autre et que s’ils refusent, ils craignent que l’autre aille voir ailleurs. C’est un peu le même principe pour les sextos. Leurs chums peuvent faire pression sur elles en leur disant que leurs ex le faisaient ou qu’elles ne sont pas assez « game » pour eux, ce qui les pousse à envoyer des photos nues d’elles, même si elles savent souvent, au fond d’elles-mêmes, que ce n’est pas correct.

Nous devons, en tant que parents, discuter avec nos enfants du fait que certaines personnes sont prêtes à tout pour garder l’autre, même à dépasser leurs propres limites. Il est normal de vouloir plaire à l’autre, mais les conséquences sont parfois désastreuses. Informez-les des conséquences possibles à l’envoi de photos osées. Même si la jeune fille amoureuse l’envoie à son amoureux, il arrive que des gars décident de faire circuler la ou les photos, même s’il dit l’aimer. Ce n’est pas que dans les films que ça arrive. L’adolescente doit comprendre que l’autre ne l’aimera pas plus ou pas moins si elle fait tout ce qu’il lui demande. S’il décide de partir pour ça, après son refus, c’est que ce n’était pas la bonne personne pour elle et qu’il ne la méritait pas. Le respect de soi est une valeur que nous devons leur inculquer tôt. Si nous apprenons à notre enfant à se respecter, à se faire respecter, à prendre confiance en lui et à mettre ses limites, il aura davantage d’outils pour dire non si jamais un ou une amoureux(se) lui demande des photos intimes.

Nous ne pouvons mettre des cellulaires ou des tablettes entre les mains des adolescents sans les sensibiliser aux risques de faire toutes sortes de rencontres, que les conversations soient montrées à d’autres, des dangers de diffuser des photos de soi sur les réseaux sociaux ou à des amis, etc.

Finalement, vous avez le droit de questionner votre adolescent sur ce qu’il fait sur son cellulaire, d’y jeter un coup d’œil de temps en temps, de lui demander s’il est à l’aise avec tout ce qu’il écrit ou partage au point d’être totalement ouvert à ce qu’un de ses parents lisent tout, etc.

Des nouvelles comme celle-ci sont une belle occasion de sensibiliser nos jeunes et parler de sexualité avec eux!

Holding mobile smartphone with blank screen

 

Jetez un coup d'œil à ces produits :
  • Une texture baume qui redensifie, raffermit et lisse la peau fine du contour de l'oeil. Les rides et ridules sont visiblement estompées, les poches et cernes sont atténuées. Le regard est visiblement plus jeune.
  • Onctueuse et lissante, la Crème de Jeunesse redonne densité, fermeté et confort aux peaux les plus affaiblies tout en leur apportant éclat et luminosité. Effet embellissant immédiat.
  • Une efficacité démontrée : un contour des lèvres intensément hydraté, des ridules immédiatement lissées, des lèvres durablement repulpées.