Conduire en pleine tempête

Il y a deux semaines, j’ai pris la route en pleine tempête. Ayant un souper conso (souper mensuel avec mes amies d’université depuis déjà 15 ans) le vendredi soir, mon chum a choisi de quitter seul vendredi pour le chalet. J’avais prévu dormir chez Véro pour être en mesure de partir pour le chalet assez tôt le lendemain matin.

5:30, je suis prête à partir. J’enfile mes pantalons de ski de fond, manteau, tuque, foulard, mitaines et mes bottes de tuyau, prête à déneiger la trentaine de centimètres qui était accumulés sur ma voiture. Faible neige qui tombe sans vent, je me dis que le gros de la tempête est passé. Je déblaie religieusement ma voiture oui pour moi, mais surtout pour les autres avec qui je partagerai la route et je pars avec mon ‘4 pattes’, confiante d’être un vrai chauffeur d’hiver.

Bon, les entrées d’autoroutes sont enneigées mais à date ça va quand même pas pire. Charest, Duplessis, le pont, les lumières éclairent bien les routes, tout le monde roule doucement mais ça va quand même bien. Au pire, ça me prendra plus de temps pis c’est tout.

Mais… une fois rendue sur la 20 direction Montréal,  je tombe dans le noir le plus complet avec des rafales de vent me poussant des flocons en masse. Oublie mettre les hautes, c’est encore pire. Je vois littéralement ARIEN! Mon seul repère, les petits poteaux à droite de la route avec un panneau réflecteur de 5cm par 5cm… Tant qu’ils se trouvent à ma droite, je suis sur le chemin. Anyway, à cette heure un samedi, y’a pas grand monde sur le chemin.

Puis, je commence à apercevoir des vans qui passent très rapidement à ma gauche. Sérieux, je sais même pas à quel point je suis dans le milieu du chemin alors ont-ils assez de place même pour me passer à gauche? Je ralentis et les laisse passer. Je me dis que je vais les suivre, clairement, ils voient mieux que moi…

On oublie le projet. Non seulement ils soulèvent la neige qui m’empêche de voir quoi que ce soit, mais en une seconde et demi, ils ont complètement disparu!

Je comprends que je n’avais pas encore pris mon café, mais habituellement, j’ai une pas pire vue… je voyais juste strictement rien. Je suis sortie à St-Apollinaire me chercher à déjeuner chez McDo. Outre la déception totale de manger un oeuf Mcmuffin dur comme de la roche comme si le pain dormait là depuis la veille, je texte mon chum qu’il faut que je l’aime en sale parce que si c’était juste de moi, je revirerais de bord pour aller me blottir dans mon lit. Puis je me ressaisis en me disant que le soleil finira par se lever et que je suis un vrai chauffeur d’hiver, LOL. (C’est un peu un running gag… mes amies savent bien qu’elles ne resteront jamais prises dans la neige avec moi)

Alors je repars direction chalet. Je me fais dépasser par un camion qui ne roule pas trop rapidement. Je décide de le suivre. S’il prend le clos, je prends le clos. Sinon, sans personne devant, je pourrais littéralement foncer dans un tas de voiture carambolées sur la chaussée et je ne les verrais que trop tard, même à rouler à 70km/h.

J’aperçois un Subaru à ma gauche qui semble bien impatient. Je ralentis et me tasse à droite. D’après moi pour être angoissé de même lors d’une tempête, sa femme doit bien être en train d’accoucher dans la voiture… Puis il se risque à vouloir dépasser le camion devant. Je lui laisse du lousse en masse au cas où. Tsé, tu peux faire le con, mais arrange toi pas pour me ramasser au passage! Mon instinct me trahit rarement… d’après moi il s’est fait peur à essayer de dépasser le camion… il a abandonné l’idée en se gârochant entre le camion et moi, sans même se soucier s’il avait assez d’espace. Un bon gros coup de volant, puis il a fait comme moi, suivi la van jusqu’à ce qu’il en croise d’autres qui dépassaient à suivre.

Je me suis posée la question. J’ai des bons yeux. Je suis capable d’être cowboy (mais toujours prudente) au volant. Qu’est-ce qui fait que ces gens dépassent à vivent allure à gauche en plein tempête. Ont-ils des yeux bioniques, lunettes super soniques? La majorité, des VUS de luxe avec des lumières au LED. Ces véhicules ont-ils un pare brise magique ou une technologie qui conduit pour eux sans qu’ils n’y voient rien? Ont ils juste aucun sentiment de quelconque peur ou aucune conscience des dommages qu’ils pourraient causer en ayant une perte de contrôle de leur véhicule? Vous, comprenez-vous pourquoi? C’est tu juste moi qui suis rendue matante et prudente avec l’âge?

Finalement, il m’aura pris 2h30 me rendre au chalet. Un trajet qui me prend habituellement 1h15. Malgré des whipers de m… je me suis rendue saine et sauve, détrempée jusqu’aux os… oui le stress, mais surtout le fait que pour voir de quoi dans mon pare brise, fallait ben que je chauffe full pin sinon la glace s’accumulait sur mes whipers! Pas grave, mon cd mp3 de tunes des années ’80 m’a bien accompagné et tenue bien réveillée. Snowstorm carpool karaoke… mais seule. Lol!

 

Jetez un coup d'œil à ces produits :
  • Agit sur les premiers signes de vieillissement et redonne au teint toute sa fraîcheur et son éclat. Texture crème fondante finement irisée. Fini non gras et non collant. Avantages: Détoxifiée et mieux protégée des agressions quotidiennes, la peau respire à nouveau. Parfaitement hydratée, sa surface reste lisse et éclatante de jeunesse.Les ridules et signes de fatigue paraissent estompés. Reposé, le teint se pare d’un éclat immédiat. Format : 50 ml
  • ACTIVE REPAIR Un soin complet multi-action : Rides, cernes, poches. Le Soin Contour des Yeux ACTIVE REPAIR est un soin réparateur jeunesse qui fortifie et régénère l'hydratation de la zone du contour de l'œil tout en lui apportant éclat et luminosité. L'apparence des rides et ridules du contour de l'œil, poches et cernes sont atténués.
  • La magie d’un teint hâlé intense en quelques instants… Des soins évanescents pour un teint et un corps resplendissants : la gelée corps s’évanouit rapidement dans l’épiderme pour vous laisser un teint bronzé naturel et durable, sans trace.